top of page
19.03.2024 LFR.png

Interview sur la réunification familiale de personnes venant de régions en crise

Le LFR a été interviewé par Mme Fanny Kinsch de RTL concernant la réunification familiale de personnes venant de région en crise

 

A signaler aussi l'interview avec Frank Wies sur la Radio 100,7 sur "Musse sougenannten Dubliner logéiert ginn?"

Am Fall vun engem sougenannten Dubliner huet d’Verwaltungsgeriicht en éischt Urteel gesprach: hie muss en Daach iwwer de Kapp kréien. Wat bedeit dat elo fir déi aner Refugiéen? Mir hunn eis mam Mënscherechtsaffekot Frank Wies doriwwer ënnerhalen.

_______________________________________________________________________________________________________________

Question parlementaire relative aux personnes DPI sans logement

Le député David Wagner a déposé le premier février une question parlementaire relative aux personnes DPI sans logement : Consultez la question parlementaire sous ce lien

_______________________________________________________________________________________________________________

20240125_135940.jpg

Le collectif réfugiés reste très actif sur de nombreux dossiers

Le LFR a récemment lancé quatre groupes de travail pour mieux avancer sur les thématiques suivantes : l'accord de coalition, les structures d'hébergement, les élections européennes et la charte LFR.

Deux actions viennent également abordées :

  • Une lettre a été envoyé au ministre Léon GLODEN demandant la réunification des membres de famille résidant dans les territoires palestiniens en guerre. Courrier adressé à Monsieur Gloden

  • Une lettre a été envoyée au ministre Max HAHN demandant une entrevue pour discuter de l'accueil et de l'hébergement des réfugiés. Courrier adressé à Monsieur Hahn

 

_______________________________________________________________________________________________________________

Le Lëtzebuerger Flüchtlingsrot (LFR) a procédé à l'analyse du chapitre migration de l’accord de coalition 2023-2028

Janvuer 2024

 

Le texte ci-dessous présente un résumé des points principaux analysés par le LFR et ne représente pas une analyse complète du LFR du chapitre migration de l’accord de coalition. Pour accéder à l'analyse complète, veuillez sélectionner le lien suivant :

1/ Procédure et délais
« La procédure de demande de protection internationale doit être aussi courte que possible »1. Une procédure plus rapide et efficiente ne peut avoir lieu que dans le respect des droits fondamentaux et des garanties procédurales spéciales offertes aux demandeurs. Le LFR rappelle que les textes de loi prévoient déjà des délais stricts quant à la durée maximum de la procédure en première instance et nous encourageons les autorités à les respecter.


2/ Recours aux tests ADN et détermination de l’âge du demandeur de protection internationale
« L’administration pourra recourir à toutes les méthodes appropriées permettant de définir l’âge d’un demandeur d’asile »

Le LFR rappelle que ce recours doit se faire dans les limites du strict nécessaire et d’un encadrement rigoureux. Le Luxembourg doit respecter les principes du Haut-Commissariat aux réfugiés, qui invite les États à établir des critères clairs afin de définir les situations dans lesquelles le recours à l’ADN est nécessaire. Les personnes soumises à ces tests doivent bénéficier d’une assistance appropriée, avant et après, afin qu’elles comprennent pleinement la raison de ces tests, leurs droits dans ce processus et l’utilisation des résultats. Toute personne doit pouvoir donner son consentement total et éclairé avant que les tests soient réalisés.


3/ Les structures d’hébergements
Le Gouvernement « étudiera la possibilité de soutenir financièrement les personnes qui hébergent depuis plus de 6 mois des DPI, des BPI ou des BPT3. » Le LFR accueille positivement cette mesure facilitant l’intégration mais demande un cadre légal à ce soutien financier avec des allègements fiscaux pour les familles d’accueil, une sélection minutieuse de celles-ci et un encadrement approprié.
« Les BPI vivant dans des structures de l’ONA, ne pourront plus bénéficier de la totalité du montant du revenu d’inclusion sociale (REVIS). Une partie du REVIS sera retenue en vue de payer le loyer à l’ONA »4.

Le LFR s’oppose fermement à cette volonté qui va à l’encontre de l’autonomisation des personnes. Il convient de rappeler que chaque personne résidant dans les structures de l’ONA et disposant d’un titre de séjour (protection internationale ou autre) paye déjà des “indemnités d’occupation mensuelle” à la suite de la signature d’un “engagement unilatéral” de quitter le logement mis à disposition. Nous exprimons beaucoup de réticences quant à la généralisation de cette pratique puisqu’un engagement unilatéral n’est pas un contrat de bail au sens juridique du terme. Un tel document n’offre aucune protection juridique aux personnes qui le signent. Puisque le nouveau gouvernement utilise ici le terme de “loyer”, le LFR demande que des contrats de bail soient signés entre l’ONA et chaque personne devant payer une indemnité d’occupation, afin d’offrir une plus grande sécurité juridique aux personnes concernées.


4/ Renforcement de l’employabilité des personnes accueillies
« Quatre mois après l’introduction de leur demande de protection internationale, les DPI pourront conclure un contrat de travail dans les domaines à forte pénurie de main d’œuvre ». Le LFR soutient la nécessité de procéder à une réforme de la procédure d’autorisation ’occupation temporaire (AOT). Particulièrement, afin de rendre possible un accès au marché de l’emploi immédiat, pour les DPI qui sont prêt.e.s à intégrer le marché du travail, et pas uniquement après 4 mois, pour ceux qui peuvent exercer un métier considéré à forte pénurie au Luxembourg.


Les points absents de l’accord de coalition :


5/ Les demandeurs de protection internationales mineur.e.s
Nous souhaitons rappeler au gouvernement que le Luxembourg a ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant qui impose que l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale dans toutes les décisions qui concernent les enfants. Avant de considérer un mineur comme demandeur de protection internationale, il devrait être considéré comme un enfant et ses besoins devraient être évalués en conséquence. La récente pratique non réglementée où l’ONE prend le relais de l’ONA pour certains mineurs, peut être abolie à tout moment. Ce transfert de compétences doit être généralisé par une réforme de la législation concernée.


6/ Vulnérabilités
Les personnes ayant subi des violations portant atteinte à leur intégrité physique et ou psychique, ne sont souvent pas en mesure de rendre compte par elles-mêmes de leur détresse et des traumatismes subis. Le LFR insiste sur l’importance de formations initiales et continues afin de permettre une meilleure détection des vulnérabilités. Il faut garantir des prises en charge adaptées et assurer des garanties procédurales des demandeurs de protection internationale vulnérables

IMG-20231219-WA0002_edited_edited.jpg

Premier échange entre les ministres
Léon Gloden et Max Hahn
et le Lëtzebuerger Flüchtlingsrot

19 décembre 2023

Léon Gloden, ministre des Affaires intérieures (ayant dans ses attributions l'Asile et l'Immigration), et Max Hahn, ministre de la Famille, des Solidarités, du Vivre ensemble et de l'Accueil, ont reçu, en date du 19 décembre, une délégation du Lëtzebuerger Flüchtlingsrot - LFR (collectif réfugiés) afin d'échanger sur les questions d'asile et d'accueil des demandeurs de protection internationale (DPI) et des bénéficiaires de protection temporaire (BPT) au Luxembourg. Le grand défi du logement des bénéficiaires de protection internationale (BPI) a aussi été thématisé.

Cette rencontre a permis de faire un premier tour d'horizon des problématiques et défis constatés sur le terrain. Lors de cet échange, le souhait commun de faire évoluer la qualité de l'accueil et les mesures d'intégration des DPI, BPI et BPT au Luxembourg a été souligné.

Aussi, dans le but de mettre en place un partenariat constructif et mutuellement bénéfique, il a été retenu que le LFR participera à des rencontres thématiques afin de pouvoir répondre de manière efficace aux différents défis auxquels les acteurs concernés font face. Une approche multisectorielle d'avère plus que jamais nécessaire.

Communiqué par le ministère des Affaires intérieures / ministère de la Famille, des Solidarités, du Vivre ensemble et de l’Accueil / Lëtzebuerger Flüchtlingsrot - LFR

Conférence de presse
21 octobre 2023
"Des centaines de personnes mises à la rue"

Le Lëtzebuerger Flüchtlingsrot (LFR), composé d’organisations actives sur le terrain, constate un durcissement drastique des politiques d’accueil des demandeurs de protection internationale.

 

Le LFR désire alerter l’opinion publique sur la détérioration des conditions d’accueil et le refus d’accès aux structures d’hébergement imposé par les autorités. Ceci a lieu durant la période hivernale, où de nombreux individus sont exposés à une situation particulièrement précaire.

Chaque année, le 20 juin, le monde célèbre la Journée mondiale des réfugiés, pour ne pas oublier les millions de déracinés et mettre en avant l'esprit de solidarité. Cette année, le Collectif Réfugiés Luxembourg (LFR) souhaite mettre l’accent sur l’intégration et appelle à faire le point sur les dispositifs susceptibles d’améliorer l’accueil, afin de favoriser une plus grande intégration des réfugiés au Luxembourg.

Une réflexion sur les droits fondamentaux, le droit à la sécurité et le respect de la dignité humaine s’impose et pour cette raison le LFR souhaite attirer à nouveau l’attention sur la nécessité de travailler l’intégration le plus tôt possible, en se focalisant particulièrement sur des aspects essentiels, qui constituent les piliers d’une intégration réussie:  l’accès au marché du travail, l’accès aux études, le regroupement familial et l’accès au logement.

Dossier de presse - Lundi 20 juin 2022 - Journée Mondiale des Réfugiés

WhatsApp Image 2022-06-20 at 12.16.46.jpeg

Chaque année, le 20 juin, le monde célèbre la Journée mondiale des réfugiés, pour ne pas oublier les millions de déracinés et mettre en avant l'esprit de solidarité. Cette année, le Collectif Réfugiés Luxembourg (LFR) souhaite mettre l’accent sur l’intégration et appelle à faire le point sur les dispositifs susceptibles d’améliorer l’accueil, afin de favoriser une plus grande intégration des réfugiés au Luxembourg.

Une réflexion sur les droits fondamentaux, le droit à la sécurité et le respect de la dignité humaine s’impose et pour cette raison le LFR souhaite attirer à nouveau l’attention sur la nécessité de travailler l’intégration le plus tôt possible, en se focalisant particulièrement sur des aspects essentiels, qui constituent les piliers d’une intégration réussie:  l’accès au marché du travail, l’accès aux études, le regroupement familial et l’accès au logement.

WhatsApp Image 2022-04-13 at 10.06.09.jpeg

Keng Diskriminatioun fir Flüchtlingen aus der Ukrain

100,7 , le 10 avril 2022​​

Ukrainesch Flüchtlingen a Mënschen, déi virum Krich an der Ukrain gelieft hunn, kënnen ee Statut de protection temporaire kréien. Domat hunn se een Zougang zum Aarbechtsmaart. De Flüchtlingsrot hat eng Renconter mat de Vertrieder vum Immigratiounsministère a vum ONA, dem Office national d'accueil, deen zoustänneg ass fir d'Flüchtlingen. Do konnte Froe gekläert ginn, präziséiert d'Ambre Schulz vun der Vereenegung Passerell, déi d'Sekretariat vum Flüchtlingsrot assuréiert.

WhatsApp Image 2022-04-13 at 10.07.11.jpeg

Les réfugiés ukrainiens ... et les autres

Le Quotidien, le 08 avril 2022

Le Collectif Réfugiés a rencontré la direction de l’Immigration pour mettre au clair les dernières directives face à l’afflux de réfugiés ukrainiens.

Capacités d’hébergement, traitement des dossiers, statut des différents cas : l’arrivée massive en un laps de temps très court de réfugiés ukrainiens (4 000 selon le dernier décompte et environ 2 000 demandes introduites depuis l’étranger), soulève de nombreuses questions d’ordre pratique et juridique.

WhatsApp Image 2022-04-13 at 10.05.52.jpeg

Communiqué du LFR à la suite de l'entrevue du 25/03/2022 avec des représentant.e.s de l'Office National de l'Accueil et de la Direction de l'Immigration

Communiqué de presse Mardi 05 avril 2022

"Le LFR salue la réactivité avec laquelle les autorités ont répondu à la proposition d’une entrevue avec ses membres afin d’apporter des clarifications sur certains points actuels et importants relatifs aux personnes fuyant l’Ukraine. (...)

Nous restons attentif.ve.s et vigilant.e.s face à l’appréciation qui sera faite concernant les demandes de protection pour les personnes fuyant la guerre en Ukraine et les demandeur.se.s de protection internationale qui fuient la persécution et qui se trouvent déjà au Luxembourg. Le LFR espère rendre ce type d’échange avec les autorités plus régulier pour disposer des informations les plus actuelles possibles dans l’intérêt des premièr.e.s concerné.e.s." 

lfr.png

Des cas de violations du droit d'asile lors de l’introduction des demandes d’asile au Luxembourg

Communiqué de presse Mardi 11 août 2020

Réponse du Ministère des Affaires Etrangères et européennes

Quotidien le coup de la panne.jpg

Direction de l’Immigration : le coup de la panne

Le Quotidien, le 20 août 2020

Depuis une semaine, les demandes de protection internationale ne sont plus enregistrées. La raison? Une panne informatique pour la prise d’empreintes, qui «n’est pas un préalable» au dépôt d’une demande d’asile.

RTL LFR 13 08.jpg

Immigratiounsminister reagéiert op Reprochen,

RTL, le 13 août 2020

D'Leit géifen d'Méiglechkeet geholl kréien, eng Demande op international Protektioun ze maachen, vulnerabel Persoune géifen op der Strooss landen.

Wéi de Lëtzebuerger Flüchtlingsrot (LFR) um Dënschde schreift, géifen Demandeure vun enger internationaler Protektioun et ganz schwéier gemaach kréien.

woxx - LFR.jpg

Immigration : #Whataboutism

Le 13 août 2020, Le Woxx

D'Leit géifen d'Méiglechkeet geholl kréien, eng Demande op international Protektioun ze maachen, vulnerabel Persoune géifen op der Strooss landen.

Wéi de Lëtzebuerger Flüchtlingsrot (LFR) um Dënschde schreift, géifen Demandeure vun enger internationaler Protektioun et ganz schwéier gemaach kréien.

June 17, 2020

Journée mondiale des réfugiés ! Stop Dublin pendant la crise sanitaire.

Cette année, le Collectif met en avant deux recommandations concrètes à travers une pétition:

1. La mise en œuvre de l’engagement du gouvernement de porter à six mois (minimum) après l’octroi du statut le délai légal pour introduire une demande de regroupement familial

2. Annuler au moins les décisions de transferts Dublin pour toutes les personnes arrivées avant le 15 juin 2020

May 17, 2020

Lettre ouverte pour relocaliser les demandeurs d'asile stockés sur les îles grecques

Dans ce contexte, notre premier souhait est que les réfugié e s les plus vulnérables soient
déplacés vers des logements sûrs sur le continent grec ou soient transférés vers d'autres
pays européens

December 03, 2019

Avis sur la commission de détermination de l'intérêt supérieur de l'enfant en vue du retour

Avis du Lëtzebuerger Flüchtlingsrot ( sur l’avant projet de règlement grand
ducal relatif à la composition et au fonctionnement de la commission consultative
d’évaluation de l’intérêt supérieur des mineurs non accompagnés

June 20, 2019

L'accès au marché du travail des demandeurs/bénéficiaires de protections internationale

Le LFR a élaboré un document faisant un état des lieux, accompagné d'une étude comparative sur l'accès des DPI/BPI au marché du travail. 

Ce dernier comporte également des propositions à l'attention du corps politique luxembourgeois  

June 19, 2019

SHUK- Pour que le provisoire ne dure pas

A l'occasion de la Journée Mondiale des Réfugiés, le Collectif Réfugiés Luxembourg (LFR) avait organisé à la Place Clairefontaine une action de sensibilisation aux conditions de vie difficiles qui existent à la SHUK (Structure d’Hébergement d’Urgence du Kirchberg)

June 19, 2019

LFR: Conférence de presse à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés

La Journée Mondiale des Réfugiés, célébrée le 20 juin, est traditionnellement l’occasion

de mettre en lumière les questions d’asile au niveau international mais aussi au niveau

européen et national.

April 07, 2019

Opération Sophia – combattre la criminalité sans protéger les victimes ?

March 11, 2019

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire a rencontré le Lëtzebuerger Flüchtlingsrot – Collectif Réfugiés Luxembourg (LFR)

February 27, 2019

Le Ministre de l’Immigration et de l’Asile a rencontré le Lëtzebuerger Flüchtlingsrot – Collectif Réfugiés Luxembourg (LFR)

Le 28 février 2019 le Ministre des Affaires Étrangères, de l‘Immigration et de l‘Asile, Jean Asselborn, a rencontrédes représentants du Lëtzebuerger Flüchtlingsrot –Collectif Réfugiés Luxembourg (LFR[1]), pour un premier échange de vues.

 

October 22, 2018

L’accueil des réfugiés, une politique de longue haleine - Propositions aux négociateurs d’un accord de coalition

Suite aux élections législatives de 2018, le Collectifréfugiésluxembourg-lëtzebuergerflüchtlingsrot a fait part de ses propositions en matière d'asile aux négociateurs

1 / 1

Please reload

bottom of page